Chers parents, chers étudiants, Parcours sup c’est maintenant !

Début Novembre, parce qu’il le faut bien, vous commencez à vous intéresser au fonctionnement de la plateforme Parcoursup ?

Vous avez raison, Parcousup c’est maintenant, et pour les 5 raisons ci-dessous, il ne faut pas attendre la fin de l’année :

5 bonnes raisons d’anticiper :

1 – Même si on a une idée des études que l’on veut faire, on ne sait pas tout : la formation que l’on vise existe peut-être dans plusieurs villes, il y a d’autres écoles que celles dont tout le monde parle, et de plus en plus de voies différentes qui se créent et sur lesquelles vous pouvez vous faire votre propre idée.

2 – Ce n’est pas parce qu’une formation est sur la plateforme qu’elle est nécessairement de qualité. Et l’inverse est vraie : Parcours sup est aussi le résultat d’un jeu d’influence entre les écoles, les universités et l’éducation nationale… !

3 – Est-ce que vous savez ? …que le dossier du jeune sur Parcours sup c’est :

  • ses notes de 1ère et seulement les 2 premiers trimestres de terminale : donc tout se joue entre maintenant et les vacances de février 
  • le rang de son lycée au classement national
  • le rang de sa classe, évalué par le proviseur par rapport au niveau des autres classes
  • son propre classement, décidé par son professeur principal qui donne son avis par rapport au choix d’avenir exprimé par le jeune ! 
  • Donc une recommandation : prenez rdv avec le professeur principal pour que le jeune puisse expliquer ses motivations, ses doutes… Son avis est essentiel !

4 – Est-ce que vous réalisez aussi qu’il y a des listes d’attentes impressionnantes ? Même avec 14 de moyenne, vous pouvez être 400ème sur la liste d’attente, mais finir quand même par obtenir la place dans l’école de vos rêves 2 jours avant la date fatidique. Parce qu’il y a des effets de modes sur certaines formations, parce qu’il y a aussi des rebondissements sur la France en juillet quand les écoles en Suisse publient leurs listes d’admission… En somme, plein de facteurs inconnus et d’autres à venir.Alors mettez des vœux que le jeune ne choisira peut-être pas, mais qui lui donneront le moral. Y compris des vœux et concours en dehors de Parcours sup. Parce que Parcours sup créé l’affluence, donc des listes d’attentes, donc beaucoup de déception et un regard que le jeune porte sur lui-même avant le bac qui est catastrophique et destructeur !

5 – Ecoutez les avis des professeurs, rencontrez d’anciens étudiants, des professionnels du secteur visé. Mais surtout écoutez votre cœur, rappelez-vous de ce que vous aimez faire et ne pas faire, ce que vous souhaitez être et ne pas être.

 

Et si vous êtes perdu, venez me voir !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *